Tenerife
Décembre 2012

Envie de changer d'air, pas trop loin, au soleil et facile à organiser ... direction Tenerife, une des îles de l'archipel espagnol des Canaries. Par la force des choses, et aussi pour changer, nous laissons tomber momentanément l'itinérance à pied. Pourtant, nous verrons au cours du voyage qu'une traversée Est - Ouest de l'île pourrait être très intéressante ! On ne se refait pas ! Avis aux amateurs. Pour notre part, en ce mois de décembre 2012, ce sera un Road Trip comme au bon vieux temps, avec bien sûr, balades et randos à la journée. Le plus du voyage ? Un levé de soleil exceptionnel sur le point culminant de l'Espagne, le Pic de Teide (3718 m).

La carte de Tenerife et les régions visitées

C'est parti pour un voyage nature à mille lieu de nos idées reçues.

Qui a dit que Tenerife n'était que béton et farniente pour allemands et anglais en manque de soleil ?

 

Vendredi 30 novembre 2012 : Lyon - San Cristobal de La Laguna

Départ un vendredi matin (frisquet) de Lyon Saint Exupéry. Nous sommes contents, nous allons retrouver la chaleur ... et bien non ! Arrivée à Tenerife, Aéroport Nord, sous des trombes d'eau et avec un petit 13°C. Bof bof bof. A-t-on vraiment eu raison de choisir cette destination ?

Retrait (Hyper super facile et rapide) de la voiture de location, direction San Cristobal de La Laguna et notre petite Casa Rural réservée pour l'occasion. Premières tapas et au lit !

 

Samedi 01 décembre 2012 : Le massif de l'Anaga

Départ matinal (mais pas trop) vers le massif de l'Anaga. Sauvage et isolé, il s'étend sur toute la pointe Nord Est de Tenerife. Entre 0 et 900 m d'altitude, il est couvert de forêts de lauriers et ses côtes déchiquetées sont splendides. Nous faisons un Road Trip sur les routes escarpées du massif et trois petites balades : Llano de los loros dans la forêt, Benijo - El draguillo sur la côte et Chinobre, point culminant du coin (900 m), pas facile à trouver ce truc ! 

Casa Rural : La Asomada del Gato San Cristobal de La Laguna depuis l'entrée du massif de l'Anaga Balade : Llano de los loros Taganana depuis la route escarpée Roque de Dentro, Côte Nord Est de Tenerife El Draguillo Côte Nord Est de Tenerife Taganana 

 

Dimanche 02 décembre 2012 : La côte Nord et Le massif du Teno

Départ matinal (plus que la veille en tout cas) vers la punta del Hidalgo. Nous en profitons pour organiser notre petite sortie du lendemain dans le barranco de Masca et nous nous baladons vers le phare (plutôt moderne). Nous reprenons la route et longeons la côte Nord. Arrêt à Icod de los Vinos et son dragonnier puis à Garachico, petit village coup de coeur du voyage. Nous continuons jusqu'à la Punta de Teno, aride et sauvage. Nous sommes alors à l'extrême Nord Ouest de l'île. La route pour y arriver est tout simplement vertigineuse. Nous avons rarement vu cela. Nous revenons à Garachico pour la fin d'après midi (pastelaria et resto) et finalement pour la nuit ! 

Punta del Hidalgo Le dragonnier millénaire d'Icod de los Vinos Plaza de la iglesia d'Icod de los Vinos Côte Nord Ouest de Tenerife depuis Garachico Garachico Punta de Teno Punta de Teno Côte Nord Ouest de Tenerife depuis la route de Punta de Teno Orage sur le Roque de Garachico 

 

Lundi 03 décembre 2012 : La barranco de Masca

Nous partons ce matin pour Santiago del Teide et le départ de notre excursion à la journée dans les gorges de Masca. Arrivés à Santiago, Oups ! La route pour aller à Masca est fermée pour réfection ... sauf pour le petit bus vert de ligne ; ça tombe bien, c'est celui que l'on prend ! La route est vertigineuse ! C'est tout simplement époustouflant ! De Masca, petit village accroché à flanc de montagne, nous descendons donc le barranco jusqu'à l'océan. Ce canyon (gorge ?) est très profond et escarpé. Nous suivons son cours d'eau que l'on traverse et retraverse régulièrement. Nous levons souvent la tête et nous nous sentons tout petits ! Baignade à l'arrivée et retour à Santiago del Teide par le bateau (en longeant les falaises de Los Gigantes) et par le bus via Puerto de Santiago. Nous regagnons l'intérieur des terres pour maintenant aller explorer le Parc National du Teide. 

Garachico depuis la route vers Santiago del Teide Masca Le barranco de Masca Le barranco de Masca Le barranco de Masca Le barranco de Masca Les falaises de los Gigantes 

 

Mardi 04 décembre 2012 : Le Parc National du Teide

6,6 km, + 900 m

Le profil de la randonnée du jour

La trace de la randonnée du jour sur Google Earth

Nous entrons aujourd'hui dans le Parc National du Teide, le paradis des randonneurs ! C'est superbe. Le Pic du Teide, volcan encore en activité (enfin quelques fumerolles pas plus) domine le parc. C'est le point culminant de l'Espagne avec ses 3718 m d'altitude. Nous choisissons de commencer la journée par une balade autour des Roques de Garcia, formations rocheuses atypiques au pied du Teide. Ensuite, direction le pied de la Montana Blanca pour le départ d'une rando prévue sur deux jours. Nous entamons la montée dans un environnement coloré, jaune, rouge, ocre, noire des roches volcaniques et coulées de lave. Partis de 2400 m environ, nous faisons une première halte à proximité du sommet de la Montana Blanca, vers 2800 m. Ensuite, le sentier devient plus raide pour atteindre le Refuge Altavista (3200 m) au coucher du soleil. Surprise, nous apercevons l'ombre du Teide au loin, sur la mer de nuages, pendant quelques minutes ! C'est très éphémère ... et étonnant ! Nuit au refuge après une petite paëlla lyophilisée transportée dans le sac. 3200 m, c'est quand même haut pour bien dormir, surtout venant directement du niveau de la mer ... mais c'est le prix à payer pour avoir, le lendemain matin, le lever du soleil au sommet de l'Espagne. 

Le Teide et Les Roques de Garcia La caldeira du Teide Balade : Roques de Garcia Vers la Montana Blanca Vers la Montana Blanca Vers El Portillo depuis la Montana Blanca Coulée de lave sur le Teide La Montana Blanca La caldeira du Teide et la Montana Blanca depuis le refuge Altavista Le refuge Altavista L'ombre du Teide au couché du soleil

 

Mercredi 05 décembre 2012 : Le Parc National du Teide

13 km, + 500 m, - 1560 m

Le profil de la randonnée du jour

La trace de la randonnée du jour sur Google Earth

Il faut 1h30 pour atteindre le sommet en partant du refuge. Départ vers 6h00 du mat'. Ce que je ne comprends toujours pas, c'est que certains se sont levés à 4h00 ... bref, l'arrivée au sommet se fait 15 min avant l'heure fatidique. Le ciel passe par toutes les couleurs avant l'arrivée du soleil, toujours à l'heure. Encore une fois, l'ombre du Teide se distingue à l'horizon. En haut, la vue est de 360°, sans aucune gêne. Le Teide est un pic, cône parfait, qui est sur une île ... en fait l'île EST le Teide ! Bref, du sommet de ce cône, nous apercevons toute l'île ... et les autres îles des Canaries, émergeant de la mer de nuages. C'est magique.

Après en avoir bien profité, la descente se fait en passant par le Pico Viejo, cratère secondaire, plus imposant que le Pico del Teide, mais moins haut (3100 m environ). Après un petit détour par le sommet, c'est la descente finale vers les Roques de Garcia et El Parador. Le chemin n'est pas facile à trouver dans les roches volcaniques. Souvent hors sentier, heureusement il fait beau et El Parador est en vue ! Attention par temps de brouillard, à mon avis, ça peut être chaud ....

La fin de journée se passe au niveau de la mer, 3718 m plus bas, sur la playa del Medano, repère des kite surfeurs, pour faire voler notre cerf volant. 

Lever de soleil au sommet du Teide (3718 m) Lever de soleil au sommet du Teide (3718 m) Lever de soleil au sommet du Teide (3718 m) L'ombre du Teide au lever du soleil au sommet du Teide (3718 m) L'ombre du Teide au lever du soleil au sommet du Teide (3718 m) Le cratère du Pico Viejo Vers le Pico Viejo Vers le Pico Viejo Le cratère du Pico Viejo Le Teide Cerf Volant sur la plage del Medano Playa del Medano 

 

Jeudi 06 décembre 2012 : La côte Est et Santa Cruz De Tenerife

Dernier jour ! Nous remontons tranquillement vers San Cristobal de la Laguna. Nous passons par Ponis de Abona ... et sa plage, tranquille, tranquille ; il fait bon, soleil, pas trop chaud, pas trop froid, c'est parfait. Nous faisons une halte à la capitale pour une petite balade en ville et pour une dernière glace. Demain, retour sur Lyon :-(

 

Plage de Ponis de Abona Plage de Ponis de Abona Punta de Abona Auditorium de Santa Cruz de Tenerife 

 

Vendredi 07 décembre 2012 : San Cristobal de La Laguna - Lyon

Retour sans encombre sur Lyon ... la pluie, le froid ...

Pour tout vous dire, nous étions un peu sceptique sur Tenerife. "Bétonné", "touristique", "aride" ... nous avions tout entendu. En fait, la nature est partout et très diversifiée. C'est étonnant. Les paysages de l'île sont même plus variés et plus spectaculaires que ceux de Madère (voir ici notre traversée en autonomie en 2009) un peu plus au Nord dans l'Océan Atlantique. Avis aux amateurs d'itinérances à pied ...

 

Navigation dans les tourisme : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12