La Traversée de la Bavière Août 2016
Du Lac de Constance au Lac du Roi à vélo

La Bavière à Vélo : HopfenseeEn 2014, nous traversions la Suisse par la route des lacs. Cette itinérance nous avait menés du Lac Léman au Lac de Constance. A la recherche d'une nouvelle aventure comparable, nous découvrons la vélo route allemande « Bodensee – Konigsee ». Elle débute au Lac de Constance, à la croisée des frontières allemandes, autrichiennes et suisses, puis traverse tout le sud de la Bavière pour finir au Lac du Roi, à la frontière autrichienne. En fait, c'est parfait car cela nous permet de continuer notre itinéraire suisse de 2014 le long de l'arc alpin. Et ça, ça nous plaît bien ! Le profil de cet itinéraire nous convient également. La vélo route longe les premiers contre forts des Alpes bavaroises sans entrer pleinement en haute montagne, dans le Tyrol. Cela nous évite donc les grands cols alpestres que nous n'avons pas la capacité de faire avec la chariote et Antoine. Cependant, le parcours est tout de même vallonné avec quelques collines à grimper dans la campagne allemande ! L'un des intérêts de l'itinéraire est aussi la présence de nombreux lacs auxquels nous prévoyons de nous arrêter pour profiter de quelques baignades ... ce sont quand même les vacances !

La trace de notre Traversée de la Bavière 2016 sur Google Earth

Le profil de notre Traversée de la Bavière 2016

En chiffres :

- Distance totale : 454 km

- Jours de vélo : 15

- Moyenne journalière : 30,3 km

- Dénivelé positif : 4245 m

- Logements : 9 campings et 5 hôtels

 

01 août 2016 : Bodensee (Lindau) - Eglofs

37,4 km

La trace de l'étape sur Google Earth

Le profil de l'étape

Nous partons de notre bel hotel situé sur les hauteurs de Lindau après un bon petit déjeuner. Nous prenons la voiture pour regagner le parking « P5 » pour y laisser notre voiture pour 3 semaines. Il est sur la presqu'île et c'est pile le point de départ de notre vélo route. Nous chargons sacoches, chariote et tente sur les vélos ... et Antoine, Papa-Cerf, Maman-Chat et Lapin dans la chariote. Nous quittons la presqu'île par le pont ferroviaire et prenons la traditionnelle photo de départ. Peu après, première crise d'Antoine ... « suis pas bien, ça m'allonge ! » ... nous réglons quelques sangles, nous parlementons, et nous repartons … pas facile. Tout le monde doit se mettre dans le rythme en ce début de vacances. Nous savons que les deux premières journées ont plutôt tendance à monter. Et ça ne loupe pas, mais c'est plutôt soft ... nous traversons la campagne bavaroise à travers les collines. Pas de hautes montagnes en vue aujourd'hui, mais beaucoup de vaches et de tracteurs à la grande joie d'Antoine. Nous déjeunons dans un super kinderspielplaze à Hergensweiler. Nous avons l’impression que ces aires de jeux vont venir ponctués nos pauses tout au long du trajet ! Nous continuons vers Eglofs en passant par quelques villages et des montées courtes ... mais raides. Au centre des villages, nous tombons systématiquement sur des grands mâts décorés par des figurines représentant différents corps de métiers. Ce sont des arbres de mai. C'est une tradition remontant aux celtes. Plus récemment et notamment après la seconde guerre mondiale, ils sont devenus le symbole des villes et villages du sud de la Bavière. Il est source de compétition entre les villages bavarois. Des mâts de 30 m sont courants !

La fin de la journée est vallonnée et enfin, le camping à la ferme apparaît. C'est génial ! Très familial. Tout y est  vvaches, lapins, biquettes mais surtout un vieux tracteur sur lequel les enfants peuvent monter et jouer. Antoine le monopolisera  jusqu’au lendemain matin. Le soir, après manger, le propriétaire fait faire le tour de la ferme aux enfants dans la charrette de foin du tracteur. C'est très rigolo !

La Bavière à Vélo : Départ de BodenseeLa Bavière à Vélo : Arbre de MaiLa Bavière à Vélo : Première aire de jeux ... et pas la dernière ...La Bavière à Vélo : HergensweilerLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à Vélo : Premier camping à la fermeLa Bavière à Vélo : Premier camping à la fermeLa Bavière à Vélo : Premier camping à la fermeLa Bavière à Vélo : Premier camping à la ferme               

 

02 août 2016 : Eglofs - Immenstadt

34,0 km

La trace de l'étape sur Google Earth

Le profil de l'étape

Dur dur pour le dos cette première nuit sous la tente ! Le moins gêné à été Antoine ... on se fait vieux ! Nous repartons sous le soleil après un petit déjeuner agrémenté de petits pains réservés à la ferme la veille. La matinée devrait être rude avec deux grosses montées. Nous commençons à voir au loin de hautes montagnes : le Tyrol ! Cette fois, nous ne trouvons pas d'air de jeux dans le village dans lequel nous nous arrêtons pour midi. Par contre, nous trouvons un beau champ en pente dans lequel Antoine peut jouer à monter puis à redescendre en courant à toute vitesse en nous tenant la main. C’est rigolo ! L'après midi, une grande descente nous attend pour arriver à Immenstad et son lac. La fin est un long faux plat descendant dans la vallée avec le vent dans le dos. Facile ! Nous plantons la tente dans un grand camping. Rien à voir avec celui de la veille. C’est un quatre étoiles assez grand … avec même une salle d’eau réservée aux enfants. Tout y est à leur hauteur : lavabos, toilettes, douches. Facile pour faire se laver Antoine ce soir ! Nous retrouverons ce type d’aménagement dans d’autres campings tout au long du trajet. L’Allemagne fait la part belle aux enfants. Nous passons à la petite épicerie du camping. Nous y trouvons de la confiture en petit conditionnement pour demain matin. C'est l'occasion pour Antoine d'apprendre son premier mot allemand : "SCHÖN !". Pendant toutes les vacances, tout ce qui sera beau, bon ou joli sera "SCHÖN !" La soirée est pluvieuse ... ça sera resto au chaud et balade en bord de lac entre deux averses.

La Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à Vélo : StiefenhofenLa Bavière à VéloLa Bavière à Vélo : GroBer AlpseeLa Bavière à Vélo : GroBer Alpsee       

 

03 août 2016 : Immenstadt - Haslach

34,2 km

La trace de l'étape sur Google Earth

Le profil de l'étape

La nuit a été pluvieuse mais ce matin, c'est grand beau ! Après avoir coursé Antoine nu (euh ... Antoine pas moi !) dans les couloirs des douches du camping, nous repartons. Nous passons par les bords du lac pour un aperçu par beau temps cette fois. Le début est très roulant dans la vallée avec de belles vues sur les Alpes. Rapidement la route s'élève. Il commence a faire chaud et ce n'est pas très agréable. Nous longeons une grande route très passante avec de nombreux camions. En plus, Antoine râle un peu. Bref, nous faisons la montée tant bien que mal. Nous décidons d'avancer au mieux puis de se poser au bord de Rottachsee pour toute l'après midi. Nous y trouvons une superbe aire de jeux et la baignade y est très pratique bien que glacée ! Nous nous reposons bien. Vers 15h, nous nous rendons compte qu'il n'y a pas de camping autour de ce lac contrairement à cqui est indiqué sur notre carte. Antoine étant HS après ses baignades,  nous le « chargeons » dans la chariote et décidons de faire les 10 km nous séparant du prochain camping à Haslach au bord de Grüntensee. Ca monte dur mais finalement nous les faisons en 1 heure en trouvant sur le chemin de quoi manger pour le soir et le lendemain matin. Arrivés au camping, c’est le rituel habituel : pendant qu’Antoine joue à l’aire de jeux, nous plantons la tente, préparons les affaires pour la nuit et le diner (pâtes – sauce tomate généralement !) Ce soir, nous nous rendrons à tour de rôle sur les bords de Grüntensee pendant qu’Antoine s’endort.

La Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à Vélo : RottachseeLa Bavière à Vélo : Montée vers Haag de RottachseeLa Bavière à VéloLa Bavière à Vélo : Camping Wertacher Hof à HaslachLa Bavière à Vélo : GrüntenseeLa Bavière à Vélo : Grüntensee              

 

04 août 2016 : Haslach - Hopfen

21,6 km

La trace de l'étape sur Google Earth

Le profil de l'étape

Ce matin, nous alternons entre courtes montées très raides et descentes. Cela fait plusieurs fois que l'on se dit : "Purée, qu'est-ce que ça pue l'Allemagne !" En fait, nous traversons les campagnes et très souvent, nous longeons des champs sur lesquels les tracteurs ont déversé des tonnes de fumier ! Nous les voyons même parfois faire. Ils ont des machines qui pulvérisent litéralement la bouse pour la répendre. Super les vacances hein ! Aujourd'hui, il fait lourd. Très lourd. Pas trop le moral ... surtout Antoine qui râle dans son chariot ... en serait-il devenu intolérant ? C’est un peu notre pensée du jour. Parfois, on se dit qu’il serait mieux à courir. D’un autre côté, nous nous efforçons de faire des étapes courtes pour qu’il ne passe pas non plus ses vacances dans le chariot. Nous essayons de contenter tout le monde. Nous verrons bien comment ça évoluera. Nous avançons tant bien que mal jusqu'au lac du jour, Hopfensee. Antoine s'amuse toute l'après midi sur la plage et dans l'aire de jeux. Nous nous sommes postés près d'un grand camping. Par contre, en allant aux renseignements vers 16h, il s'avère que ce camping ne prend pas de tentes ! Ce sera le seul exemple de ce type de tout le voyage. Par contre celui à 1 km d'ici oui ... nous étions passés devant tout à l'heure. Nous y retournons. (Antoine s'endort en 2 min). Le camping n'est pas mal du tout avec une superbe vue sur les montagnes et le lac. Plus petit, il est plus convivial ... et avec des petits chevaux pour Antoine ! Après une dernière baignade de papa et de maman entre les nénuphars pendant qu'Antoine est encore endormi dans sa chariote, nous nous dirigeons vers un bon petit resto en bord de lac. Nous avons même droit à de la musique bavaroise !

La Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à Vélo : HopfenseeLa Bavière à Vélo : HopfenseeLa Bavière à Vélo : Shloss Neuschwanstein              

 

05 août 2016 : Hopfen - Füssen

6,2 km

La trace de l'étape sur Google Earth

Le profil de l'étape

Nuit compliquée. Il s'est mis à pleuvoir vers 22h. Depuis, ça ne s'est pas arrêté. Ce matin, il pleut vraiment beaucoup. Nous restons dans la tente. Pas pensable de prendre la route sans point de chute au sec. Nous faisons tourner booking.com sur Füssen. Banco !!! Le Sonne Hotel, 4 étoiles, propose une chambre libre ... et pas chère ! On book ! Après 4h à occuper Antoine dans 2m carré et 25 min de vélo plus tard sous une grosse pluie, nous sommes au sec à Füssen. Antoine s'est même endormi en route ! Nous pouvons prendre la chambre tranquillement. Belle surprise à l’hotel : Spa, Sauna et sur classement en « chambre romantique » ! Que demander de mieux ! Ah les belles surprises de ce type de voyage ! Nous passons l'après midi dans la vieille ville en vêtement de pluie puis revenons nous reposer à l’hôtel … tout confort ! Antoine a adoré les coucous présents dans tous les magasins de la ville.

La Bavière à Vélo : FüssenLa Bavière à Vélo : FüssenLa Bavière à Vélo : FüssenLa Bavière à Vélo : Füssen       

 

06 août 2016 : Füssen - Bannwaldsee

14,5 km

La trace de l'étape sur Google Earth

Le profil de l'étape

 Le fameux château de Schloss Neuschwanstein est sur notre route aujourd’hui. Une bonne partie de la journée est dédiée à cette visite. Nous y montons en vélo ... enfin autant que l'on peut puisqu'un gardien nous demande de mettre pied à terre en début de montée. Il y a pas mal de monde, c’est pour éviter les accidents. Nous continuons en poussant. Il y a bien 2 - 3 kms. C'est un peu long pour Antoine qui marche (et qui nous « aide » à pousser) mais heureusement, quelques chevaux et calèches montant les touristes sont là pour le distraire. Arrivée au château, nous voyons déjà pas mal de choses de l'extérieur. Pas la peine pour nous de prendre des tickets et faire la visite à l’intérieure. Ce ne serait pas intéressant pour Antoine. Par contre, nous nous rendons, toujours à pied, au célèbre pont duquel nous avons une superbe vue sur le château. C’est LA photo de la visite visible sur tous les dépliants touristiques ! Nous repartons pour 7 kms et le grand camping au bord de Bannwaldsee.

La Bavière à Vélo : ForggenseeLa Bavière à Vélo : Shloss NeuschwansteinLa Bavière à Vélo : Shloss NeuschwansteinLa Bavière à Vélo : Vue sur Alpsee et Shloss HohenscwwangauLa Bavière à Vélo : Shloss NeuschwansteinLa Bavière à Vélo : AlpseeLa Bavière à Vélo : Shloss NeuschwansteinLa Bavière à VéloLa Bavière à Vélo : BannwaldseeLa Bavière à Vélo : Bannwaldsee                   

 

07 août 2016 : Bannwaldsee - Saulgrub

28,8 km

La trace de l'étape sur Google Earth

Le profil de l'étape

Nous nous réveillons sous le soleil. Petit déjeuner tranquille au bord du lac, préparation des affaires pour le départ ... mais finalement nous nous faisons une petite baignade avant de prendre la route. Après 1 heure de vélo, nous tombons sur une superbe aire de jeux avec une tyrolienne ... en haut d'une montée ... il n'en fallait pas plus ! Nous y restons bien 1h30. La journée continue par une grande traversée assez sauvage, sur une piste, à travers une forêt. Nous passons même deux gués dont un nous oblige à porter vélos et chariote ... dans laquelle Antoine continue à dormir ! A la fin de la piste, nous arrivons à une taverne typiquement bavaroise. Nous prenons deux énormes parts de gâteaux. Antoine est tout content, il y a encore un bac à sable et des jeux à disposition dont un nouveau tracteur avec remorque !!! Nous repartons et finissons cette superbe journée au camping de Saulgrub, très tranquille, avec seulement deux tentes et deux caravanes avec nous. Nous avons toute la place pour nous courser dans l’herbe avant le diner. Antoine rencontre même un autre petit garçon avec lequel il joue à la balançoire.

La Bavière à Vélo : BannwaldseeLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à Vélo : Passage d'un guéLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à Vélo : Camping à Saulgrub               

 

08 août 2016 : Saulgrub - Kochel

42,2 km

La trace de l'étape sur Google Earth

Le profil de l'étape

L'objectif d'aujourd'hui est Kolchesee. Il y a pas mal de bornes mais ca descend ! En effet, dès le départ, nous empruntons un chemin non goudronné nous faisant passer de 860 m à 600 m. Là, « Youpi ! On aime le vélo ! » Nous arrivons alors a une grande plaine et longeons toujours les contreforts des Alpes bavaroises. Nous apercevons alors Zugspitze, le point culminant de l'Allemagne à 2962 m d'altitude. Nous arrivons ensuite à Eschenlohe, le point d'entrée de la vallée de Garmisch - Partenkirchen. Nous y trouvons une belle aire de jeux pour pique-niquer. Le temps est au soleil et il fait assez chaud. La zone est plutôt déserte mais il y a de gros embouteillages pour aller dans la vallée de Garmisch. Bizarre. Nous hésitons un temps à aller dans la célèbre station mais ce n'est pas notre route ... et de plus, nous préférons aller à Kolche où un lac nous attend ! Nous repartons, toujours sur le plat. Antoine commence sa sieste. A l'étape, nous prévoyons de nous prendre un hôtel pour éviterle mauvais temps prévu cette nuit. Petite déception en arrivant à Kolche. La situation du centre du village, en bord de route et éloignée du lac, nous déçoit. Parfois, sur le vélo, nous nous faisons des films sur ce que nous allons trouver à la prochaine étape. Après un passage à l’office du tourisme et à « l’Hotel Zur Post » (il y a toujours un Hotel Zur Post dans les villages, c’est systématique !), nous allons finalement au Postillion Hotel. Il se trouve à une petite demie heure de marche du lac. Nous nous installons et partons à pied par la petite promenade menant aux glaces et à la baignade. Le lac est glacé !!! De retour a l'hôtel, nous dînons finalement à la terrasse de l'hôtel d'en face ... le Zur Post ! Le lieu est finalement bien sympa avec moins de voitures passant sur la route en ce début de soirée et une relative fraicheur qui arrive.

La Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à Vélo : ZugspitzeLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à Vélo                

 

 

09 août 2016 : Kochel

Ce matin, c'est la pluie. Nous décidons définitivement de rester une deuxième nuit ce soir à Kolche dans notre hôtel. Il y a une piscine intérieure, un super bon glacier voisin de l'hôtel et éventuellement une balade en bateau à faire sur le lac ou une expo d'un peintre expressioniste à visiter. Aujourd’hui, c’est détente et repos au village et dans l'hôtel.

 

10 août 2016 : Kochel - Bad Tölz

25,5 km

La trace de l'étape sur Google Earth

Le profil de l'étape

Au réveil ce matin, c'est couvert. Au départ en vélo ... c'est la pluie. Tant pis, nous nous équipons et nous avançons avec pour objectif le monastère de Benediktbeuern à 8 km. Nous nous y abritons au chaud. Antoine y fait toute la librairie ... il y a des livres pour enfants. Nous, nous  jetons un oeil sur l'expo de peinture et l'histoire du lieu. Après une course dans le cloître, nous repartons ... il pleut moins. Nous avalons les 20 kms restants pour arriver à Bad Tölz, une belle surprise. Nous regagnons très facilement notre hôtel de la poste (encore), en plein centre, dans la rue piétonne. Nous nous faisons un gros goûter dans une « backerei ». Nous partons ensuite pour une balade, à pied cette fois, vers l'église, en haut de la colline surplombant la ville et la rivière, l’Isar. Toujours assaillis de questions d’Antoine (pourquoi ci … pourquoi ça …), nous nous lançons dans l’explication de la mort de Jésus (le chemin montant vers l’église représentait le chemin de croix et l’église, elle, présentait une statut de Jésus, allongé, pas très bien en point, même mort apparemment … enfin bref, nous nous sommes enfoncés lors de l’explication. Ca s’est fini par « Tu demanderas à Grand-mère, elle a un livre sur l'histoire de Jésus » Nous redescendons à la rivière, bien gonflée par les pluies récentes. Après une énième aire de jeux, nous retournons au calme et au chaud à l'hôtel.

La Bavière à VéloLa Bavière à Vélo : Kloster St. BenediktLa Bavière à Vélo : Bad TölzLa Bavière à Vélo : Bad TölzLa Bavière à Vélo : Bad TölzLa Bavière à Vélo            

 

11 août 2016 : Bad Tölz - Schliersee

34,9 km

La trace de l'étape sur Google Earth

Le profil de l'étape

Nous sortons de Bad Tölz sous un ciel chargé mais au sec. Nous suivons les nombreux panneaux de la Bodensee – Königssee Radweg en sortant de la ville par des lotissements et autres HLM allemands. Très vite, nous nous retrouvons sur une piste qui monte qui monte qui monte ! Nous sommes en pleine nature, dans la fôret, le long d'une rivière que nous remontons. Nous atteignons le sommet pour redescendre vers Tegernsee. Nous y prévoyons la pause de midi. Le ciel s'est éclaircit mais ça caille pour un mois d'août ! Pas plus de 13°C. Une petite averse nous pousse vers la terrasse abritée d'un petit bar resto en bord de lac. Applestrudel et boissons chaudes sont commandés en finissant nos sandwichs préparés ce matin ... puis course et foot dans l'herbe. Nous repartons pour les 15 derniers kms. Même topo que ce matin avec une grosse montée sur une piste avant de plonger vers le lac et le camping de ce soir. Au cours de la descente, Elodie crève de la roue arrière ! Pas de chance, il est déjà un peu tard mais il ne reste que 5 kms. Antoine m’aide un peu mais très vite Elodie prend les choses en main en racontant une histoire sur le bord de la route. Heureusement, sinon, nous y serions encore ! Nous attaquons une dernière petite côte avant le camping en bord de lac. Antoine vient seulement de s’endormir ... Le proprio nous place en bordure de lac, sur la plage.

La Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à Vélo : TegernseeLa Bavière à Vélo : TegernseeLa Bavière à Vélo : TegernseeLa Bavière à Vélo : TegernseeLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à Vélo : SchlierseeLa Bavière à Vélo : SchlierseeLa Bavière à Vélo : SchlierseeLa Bavière à Vélo : Schliersee                      

 

12 août 2016 : Schliersee - Klein-holzhausen

40,8 km

La trace de l'étape sur Google Earth

Le profil de l'étape

Il a encore plu cette nuit et c'est très humide ce matin. Cette fois, nous n’attendons pas dans la tente qu'il ne pleuve plus du tout car il ne s'agit que d'un crachin. Antoine joue au bac à sable pendant qu’Elodie prépare les affaires. Nous nous équipons pour la pluie et nous partons. Par précaution, nous nous arrêtons à une « backerie » pour avoir un minimum à manger même si un pique nique est compromis par ce temps. Puis nous fonçons pour une grosse matinée. En fait, nous ferons l’étape sans pause ! ... sachant quand même qu’il y avait une grande descente de Sonnenreuth à Bad Feilnbach, de 800 m à 520 m d’altitude. A l'arrivée à Bad Feilnbach, après un superbe petit déjeuner dans une backerie (il est 12h45 !), nous cherchons à dormir en dur à quelques km de là. RAS par booking.com. RAS au tourist info. Nous trouvons grâce à notre carte (qui indique quelques hôtels) sur le chemin, à 5 km de là, c'est parfait. La fille du tourist info nous dit aussi qu'il y a un petit musée sur les dinosaures à côté ... pourquoi pas. Nous y arrivons à 16h après être retourné chercher du cash. L'hôtel ne prend pas de CB et si il la prend, souvent, elles ne passent pas (visa ou mastercard même combat ... on ne comprend pas tout. Bref, il faut toujours avoir du cash sinon ça craint. Stéphane essaie de regarder un peu de JO (Rio 2016)à la télé mais Antoine réclame des dessins animés ... C'est sa nouvelle demande à chaque fois que l'on arrive en hôtel et nous on craque facilement car pendant ce temps là ... il ne parle plus ! Et ne demande plus pourquoi ... ceux qui ont des enfants comprendront. Genre pourquoi il pleut ? Parce qu’il y a des nuages. Pourquoi il y a des nuages ? Parce qu’il ne fait pas beau. Pourquoi il ne fait pas beau ? Alors on commence à expliquer les courants d'air chaud et froid et les nuages qui viennent de la mer ... oui mais pourquoi ? Alors on met les dessins animés ...

La Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à Vélo : NeiderhellLa Bavière à Vélo : Neiderhell            

 

13 août 2016 : Klein-holzhausen - Aschau

28,1 km

La trace de l'étape sur Google Earth

Le profil de l'étape

Ce matin, au réveil, c'est grand soleil ! Youpi ! Après le petit déjeuner, le proprio de l'hôtel sort de manière inattendue 4 énormes tortues de terre d'une cabane située au milieu de l'enclos des autruches aperçues hier. Nous partons avec le moral pour l'étape du jour. Le matin c'est tout plat ... sauf à l'arrivée à Neubeuern où l’on entre par une très belle porte. Nous faisons une halte sur la place du village. Antoine profite de la fontaine. Nous repartons vers Rohrdorf où nous avions repéré une aire de jeux sur notre carte derrière l'église. Nous cherchons un peu car la carte n’est pas super précise mais elle a le mérite de nous indiquer ces aires de jeux, qui généralement, guident nos pauses. Je repars au centre du village chercher les sandwichs. Nous jouons à la tirollienne, au loup, etc … Nous repartons. L'après midi est un long faux plat ascendant vers Aschau. A l'entrée de la ville, nous avons un superbe panorama sur les montagnes et les parapentistes. Nous effectuons des courses pour le soir au supermarché car nous prévoyons un camping. Il est situé juste en face du plan d'eau dans un petit bois. Il est très ombragé et bien entretenu. C'est une belle surprise. Nous attendons 15 min qu'il soit 15h et que le proprio ouvre. C'est bon ! Nous avons une place. On se pose et on passe l'après midi au plan d'eau (glacée). Toboggan dans l'eau, jeux et glaces. De retour au camping, nous jouons au foot, nous nous coursons dans le camping, puis nous dînons sur notre table privative et adjacente à la tente avec lumière ! C'est le luxe ! La température est idéale. Nous arrivons même à faire s'endormir Antoine dans la tente seul et nous pouvons passer une soirée sympa dehors sur notre table de pique nique. Belle journée.

La Bavière à VéloLa Bavière à Vélo : la InnLa Bavière à Vélo : la InnLa Bavière à Vélo : NeubeuernLa Bavière à Vélo : NeubeuernLa Bavière à VéloLa Bavière à Vélo : RohrdorfLa Bavière à VéloLa Bavière à Vélo : AschauLa Bavière à Vélo : AschauLa Bavière à Vélo : Aschau, plan d'eau                    

 

14 août 2016 : Aschau - Siegsdorf

32,8 km

La trace de l'étape sur Google Earth

Le profil de l'étape

Encore une belle journée ensoleillée en perspective !

Le parcours assez roulant nous permet d'arriver à midi à Bergen où un resto et sa belle terrasse (et surtout une aire de jeux pour enfants...) nous tendent les bras. Nous avions pensé passer la nuit au camping de Bergen et profiter l'après-midi de son plan d'eau mais vu l'heure nous préférons continuer un peu... Antoine pourra ainsi faire une petite sieste dans sa chariotte. En début d'après-midi nous arrivons à Siegsdorf et sa piscine en plein air. Antoine fini sa sieste tranquillement puis c'est baignade, glaces et bac à sable.

Puis nous repartons pour 1km de montée raide pour un chouette camping en hauteur. Antoine trouve une petite copine hollandaise (13 mois) qui l'occupe bien :

- Antoine, viens manger !

- Je peux pas, je m'occupe du bébé !

- Antoine, viens prendre ta douche !

- Je peux pas, je m'occupe du bébé !

- ...

- Moi aussi je veux un bébé dans ma maison

 

La Bavière à VéloLa Bavière à Vélo : Arbre de MaiLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à Vélo                 

 

15 août 2016 : Siegsdorf - Bad Reichenhall

39,1 km

La trace de l'étape sur Google Earth

Le profil de l'étape

Après la grosse montée d'hier soir, c'est par une belle descente, avec vue sur Chiemsee, que nous commençons la journée.

Nous rejoignons Traunstein où nous cherchons en vain une superette... Puis ça monte, ça descend, ce sont les montagnes russes.

Nous croisons à Oberteisendorf un petit resto... Il est 12h, nous n’avons plus rien à manger donc arrêt et bonne surprise car ce sera notre meilleur repas du voyage !

Le ciel se couvre et bientôt les premières gouttes tombent ; les arrêts baignades sont compromis donc nous roulons, roulons surtout qu'Antoine dort profondément. Mais arrivés à Anger, un glacier et sa terrasse nous oblige à faire une pause. Antoine a surement un  6e sens hyper développé car il ne tarde pas à ouvrir les yeux et à réclamer une glace, une de ses nouvelles passions découvertes pendant ce voyage.

Après un détour à la petite aire de jeux, nous filons au camping, peu avant Bad Reichenhall, par le chemin le plus court.

L'aire réservée au cyclo comporte une caravane (une autre des passions d'Antoine) laissée à la disposition des campeurs en cas de mauvais temps. Antoine entre, sort, entre, ouvre la fenêtre, ferme la fenêtre et fini par vouloir dormir dedans... On aurait du dire oui...

La Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à Vélo : AngerLa Bavière à Vélo : AngerLa Bavière à Vélo : Dernière vallée à remonter demain         

 

16 août 2016 : Bad Reichenhall - Königsee

34,1 km

La trace de l'étape sur Google Earth

Le profil de l'étape

C'est parti pour notre dernière journée de vélo ! Ce matin, il fait frais au bord de la rivière dans notre tente mais la journée s'annonce belle. Nous partons le long de la Saalach et passons au centre de Bad Reichenhall ... histoire de voir à quoi ca ressemble et de prendre un deuxième petit déjeuner dans une backerie (Café au lait, viennoiseries bavaroises et donuts pour Antoine). Ensuite ... ça grimpe, mais nous étions prévenus ! Dur dur la montée vers Bischofs. Ce sont les plus gros pourcentages que nous avons eu à gravir. Nous doublons et nous faisons dépasser par un autre couple avec deux enfants dans une chariote ... mais tirée par un vélo électrique ! Les tricheurs ! Ils ont l’air très sympas. Nous les avions déjà croisés un peu plus tôt dans le voyage. La femme me tire tout de même la langue en me dépassant avec son vélo électrique et la chariote me faisant comprendre que c’est dur ! Nous trouvons une aire de jeux à Berchtesgaden pour faire la pause de midi. Antoine a déjà fait sa sieste ce matin ... en fait, il s'était levé du mauvais pied très tôt ce matin à 6h00 ... Nous repartons et passons par la gare pour réserver nos billets de retour vendredi. C'est de cette gare que nous repartirons pour Lindau et notre voiture. Mais en attendant, direction Königsse et un peu de tourisme et de balades dans la région !

La Bavière à Vélo : La SaalachLa Bavière à Vélo : Bad ReichenhallLa Bavière à Vélo : Bad ReichenhallLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à VéloLa Bavière à Vélo : KönigsseeLa Bavière à Vélo : KönigsseeLa Bavière à Vélo : Königssee


17 et 18 août 2016 : Königsee

 

Excursion en bateau sur Königsse

La Bavière à Vélo : KönigsseeLa Bavière à Vélo : KönigsseeLa Bavière à Vélo : KönigsseeLa Bavière à Vélo : KönigsseeLa Bavière à Vélo : KönigsseeLa Bavière à Vélo : KönigsseeLa Bavière à Vélo : KönigsseeLa Bavière à Vélo : KönigsseeLa Bavière à Vélo : KönigsseeLa Bavière à Vélo : KönigsseeLa Bavière à Vélo : KönigsseeLa Bavière à Vélo : Königssee

 

Excursion à Jennerbahn

La Bavière à Vélo : JennerbahnLa Bavière à Vélo : JennerbahnLa Bavière à Vélo : JennerbahnLa Bavière à Vélo : JennerbahnLa Bavière à Vélo : JennerbahnLa Bavière à Vélo : JennerbahnLa Bavière à Vélo : JennerbahnLa Bavière à Vélo : JennerbahnLa Bavière à Vélo : JennerbahnLa Bavière à Vélo : JennerbahnLa Bavière à Vélo : JennerbahnLa Bavière à Vélo : The Eagle Neck  

 

Navigation dans les a vélo : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11