Madère - Octobre 2009
Traversée d'ouest en est

L'objectif de ce voyage est de traverser l'île de Madère d'Ouest en Est c'est à dire de Porto Moniz à Machico. Nous suivrons les levadas (système de canaux qui parcourent l'île et qui ont pour but d'apporter sur le côté sud, très sec, de l'eau qui est abondante sur le flanc nord) et ferons quelques ascensions mais rien de bien méchant : Pico Ruivo et Pico do Areeiro.

Voici l'itinéraire "fait maison" de notre traversée de l'île de Madère d'Ouest en Est (Il y a deux cartes : Carte Ouest et Carte Est)

 

18 octobre 2009 - Ribeira da Janela

Après Funchal-Porto Moniz en bus (une bonne matinée), et un solide déjeuner, nous nous mettons enfin en route.

Nous commençons par suivre une route qui  traverse le village de Porto Moniz jusqu'à le surplomber et nous arrivons au début de la levada "Ribeira da Janala" que nous suivons jusqu'à la fin de l'après-midi.

Porto Moniz

Première Levada

Le chemin est plat et facile et nous traversons les premiers tunnels. La lampe frontale est indispensable car c'est vraiment le noir complet, et c'est tellement long qu'on ne voit même pas la sortie ! Il faut marcher à moitié accroupi car ce n'est vraiment pas haut. La végétation est très dense et nous devinons bien loin en contrebas la rivière Janela.

Végétation très dense à l'entrée du premier tunnelA la frontale

En fin d'après-midi, nous rejoignons la rivière et à proximité, nous trouvons un bon emplacement pour planter la tente.

 

19 octobre 2009 - Pico da Fonte do Bispo

Ce matin, nous devons remonter le long de la rivière. Nous cherchons en vain un chemin mais la végétation est vraiment dense et nous ne trouvons aucune trace de chemin. Nous sommes moyennement motivés par l'idée de remonter dans le lit de la rivière car il y a quand même pas mal d'eau. Du coup, nous faisons marche arrière jusqu'à rejoindre un chemin qui monte à travers la forêt jusqu'à la route 110 à côté du Pico da Fonte do Bispo. La montée n'offre aucune vue et il fait chaud et humide : pas le top ! Arrivés en haut, il y a un tel brouillard que nous ne voyons rien ! Après un rapide déjeuner, nous commençons à suivre la route ; nous sommes pris en autostop par deux allemandes ce qui nous évite quelques kilomètres pas très agréables.

Pico da Fonte do Bispo dans le brouillard

Nous reprenons notre marche à Rabacal en suivant une levada sur le flanc sud de l'île : la végétation est basse et complètement grillée par le soleil.

Retour sur les levadas

Nous plantons notre tente pas trop tard pour profiter de la châleur du soleil.

Bivouac le long de la lavadaBivouac le long de la lavada

 

20 octobre 2009 - Levadas das Rabascas

Ce matin, nous continuons à suivre la levada das Rabacas, qui offre de superbes vues jusqu'au Boca da Encumeada (croisement de la route 110 qui vient de l'ouest et de la route sud-nord).

Il y a une petite auberge et nous en profitons pour prendre un bon déjeuner.

L'après-midi nous commençons la montée en direction du Pico Ruivo. Il fait de plus en plus mauvais (brouillard et petite pluie glacée) et nous plantons la tente dès que nous pouvons pour nous mettre à l'abri.

 

21 octobre 2009 - Pico Ruivo

Ce matin, c'est encore très nuageux mais lorsque nous arrivons au Pico Ruivo nous sommes au-dessus des nuages et c'est vraiment très joli. De temps en temps, les nuages s'écartent ce qui nous permet d'entrevoir un peu plus les alentours.

Nous poursuivons par un magnifique sentier jusqu'au Pico do Areeiro, très touristique car accessible par la route 202.

Le temps se couvre de nouveau et avec l'altitude il ne fait vraiment pas chaud. Je ne suis pas très motivée pour rester dormir ici, du coup, nous faisons un peu de stop jusqu'à une forêt de pins où nous plantons la tente.

 

22 octobre 2009 - Caldeirao Verde

Ce matin, il fait vraiment très beau. Nous nous félicitons d'être redescendus un peu pour dormir car même ici il n'a pas fait très chaud ! Nous hésitons un peu sur notre direction pour ce matin : soit un petit retour en arrière pour rejoindre la Caldeirao Verde via Pico do Areeiro et la base du Pico Ruivo, soit direction la côte ouest. Comme nous avons du temps et qu'il fait beau, nous optons pour la première solution ; un couple de touristes espagnols nous ramène en voiture jusqu'au Pico do Areeiro d'où nous retournons à la base du Pico Ruivo mais par un chemin différent de la veille. Le temps et splendide et les paysages superbes.

Ensuite nous commençons une longue descente jusqu'à la levada de Caldeirao Verde que nous longeons vers l'est ; nous sommes de nouveau sur le versant nord du coup, c'est très humide. Nous nous arrêtons pour la nuit au bout de la levada à Queimadas.

 

23 octobre 2009 - Ribeiro Frio

Aujourd'hui, nous prévoyons d'aller jusqu'à Ribeiro Frio, de là nous redescendrons tranquillement le lendemain jusqu'à la côte ouest et Macchico.

Après avoir longé une levada, nous suivons une route forestière avant de traverser des petits villages en longeant la route qui nous amène jusqu'à Ribeiro Frio ; nous avons de belles vues sur des vallées bordéees de jolies maisons. Il y a beaucoup de potagers, de fleurs ; c'est très mignon.

Arrivés à Ribeiro Frio, nous faisons une petite pause bien méritée dans un café et nous visitons un peu les alentours : il y a de l'élevage de truites et nous pouvons voir les bassins avec les différentes étapes. Puis nous nous dirigeons enfin vers la levada de Furado pour la suite et malheureusement son accès est impossible car elle est en cours de restauration. 

Snif !

Nous réflechissons à une alternative et finalement nous décidons d'écourter notre rando et de rentrer à Funchal ...

 

24 octobre 2009 - Funchal

Après une bonne nuit à l'hôtel, nous visitons le matin le joli marché de Funchal où nous faisons le plein de fruits.

L'après-midi, nous montons en téléphérique jusqu'aux hauteurs de Funchal puis nous redescendons tranquillement à pied.

Demain matin, retour à Paris !

Navigation dans les a pied : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16