Passa Pais - Avril 2019
3 jours de vélo dans le Haut Languedoc

Passa Pais

Après une semaine de tourisme dans la région (Vendres, Narbonne, Béziers...), nous nous lançons sur la voie verte "Passa Païs" (Prononcer "Passo Païs"). Cela signifie "Passe pays" en occitant. Reliant Mazamet à Bédarieux dans le Parc Régional du Haut Languedoc, elle est tracée sur une ancienne ligne de chemin de fer longue de 75 km. Elle passe par de nombreux ouvrages d'art (ponts, tunnels ...). Il y a très peu de dénivelé ! Elle monte en très léger faux plat de Mazamet (Tarn) au tunnel sous le col de la Fenille juste après Labastide Rouairoux, "point culminant" du voyage. A cet endroit, la voie verte passe alors sur la ligne de partage des eaux entre l'océan Atlantique et la mer Méditerranée  Elle redescend ensuite, toujours en faux plat, jusqu'à Bédarieux (Hérault).

Nous avons choisi cette voie verte car elle très accessible aux familles. Elle permet aussi de nombreuses haltes "culturelles". Visite d'une grotte, musée du textile, musée des cloches et des sonnailles ... accessibles directement sur la voie verte sans aucun détour.

Voici l'itinéraire suivi :

La trace sur Google Earth

Le profil de l'itinéraire

 

- Distance totale : 81,5  km au GPS

- Jours de vélo : 3

- Moyenne journalière : 27,1  km

- Dénivelé positif : + 200 m environ

- Logements : En mode "confort", 1 hôtel, 2 chambres d'hôte

- Matériel : En mode, "on a rien à porter parce qu'on dort en dur le soir"

Stéphane : Vélo de randonnée Fahrradmanufaktur T700 "amélioré" (Voir Rubrique Matériel Vélo) équipé de 2 sacoches arrière "back roller" Ortlieb de 40 l chacune, 1 sacoche de guidon Vaude et 1 follow-me pour y arrimer le vélo d'Antoine !

Elodie : Vélo de randonnée Fahrradmanufaktur T500 (Voir Rubrique Matériel Vélo) sans sacoche mais avec un panier pour le pique nique !

Antoine : Vélo Puky Z8 (20 pouces) équipé de 2 petites sacoches arrière pour faire comme papa et maman

 

28 avril 2019 : Mazamet - Labastide Rouairoux

24,0 km, +150 m, - 20 m

La trace de l'étape sur Google Earth

Le profil de l'étape

Après avoir visité, la veille, la cité de Carcassonne, nous arrivons à Mazamet au départ de la Passa Pais. Nous avisons un parking à la sortie de la ville, directement sur la voie verte. Nous descendons les vélos de la voiture et … surprise, la roue arrière du vélo d'Elodie est crevée ! Belle perf !  Deux crevaisons récentes. Une en 20 km sur le canal de la Robine la semaine dernière et une ... sur le porte vélo ! Verdict : cette fois, c'est une punaise bien enfoncée. Après réparation, nous partons. Il ne fait pas chaud ! Doudounes et polaires ne sont pas de trop ... et Antoine met son pantalon de pyjama sous son jogging... Nous sortons de Mazamet puis roulons dans la campagne, entre fermes, vaches et chevaux. Après le pique nique de midi, nous ressentons davantage le faux plat montant. L'après-midi est plus agréable : les signes de présence de l'ancienne voie ferrée sur laquelle nous évoluons sont plus présents : ponts et passages creusés dans la roche. Nous arrivons alors à Labastide-Rouairoux où nous gagnons notre chambre d'hôte. avant de visiter de visiter le musée du textile où nous profitons d'une visite guidée très intéressante et ....bruyante. Et oui ! les métiers à tisser ça fait beaucoup beaucoup de bruit ! Nous y apprenons tout le passé prospère de cette vallée grâce à l'industrie du textile de l'époque. La construction puis l'arrêt du chemin de fer réhabilité en voie verte, la multitude d'anciennes usines et habitations ouvrières que nous croisons, la proximité des cours d'eau ... tout s'explique !

Passa Pais : Obstacle à couper avec un silexPassa Pais : SignalisationPassa PaisPassa PaisPassa PaisPassa Pais : Maison de garde barrièrePassa PaisPassa PaisPassa PaisPassa Pais : Musée du textilePassa Pais : Musée du textile 

 

29 avril 2019 : Labastide Rouairoux - Olargues

30,0 km, + 50 m, - 200 m

La trace de l'étape sur Google Earth

Le profil de l'étape

Ce matin, la voie verte continue son "ascension" (en léger faux plat, faut pas pousser quand même ...), jusqu'au tunnel se trouvant en dessous du col de la Fenille. Nous passons alors la ligne de partage des eaux. Ensuite, elle  redescend tout le long (et toujours légèrement), jusqu'à la fin.  Nous passons à Courniou où la visite d'une grotte est possible. Malheureusement, à cette saison, c'est uniquement le week-end. Nous continuons notre chemin. Antoine pédale plus souvent tout seul aujourd'hui. Autonome, il n'hésite pas à s'arrêter dès que, par exemple, il voit deux cailloux. Bah oui, pourquoi pas : "On pourrait tailler un silex !" Bah bien sûr ! Et on repart ... oh un oiseau ! Il s'arrête alors pour sortir son dépliant sur la faune et la flore de la région pour voir s’il est dedans ... A quelques kilomètres d'Olargues, la voie verte quitte alors ponctuellement l'ancienne ligne de chemin de fer pour un chemin très raide. Nous devons pousser les vélos. Antoine, adossé à la barrière : "J'suis faaaatiguéééé !!!" ... il y a 15 m de dénivelé tout au plus. Bref, nous arrivons à Olargues, magnifique village. Antoine se fait un nouveau copain chien Cali a l'auberge. Comme le propriétaire est anglais, Antoine essaie de lui parler en anglais "Come come !" Mais le propriétaire nous apprend qu'en fait c'est un chien français ! Ca change tout ... Nous nous baladons sur les hauteurs d'Ollargues pour voir le castrum et sur le fameux Pont du diable ; puis c'est pizzeria en plein air même s'il fait toujours un peu frais.

Passa PaisPassa PaisPassa PaisPassa PaisPassa PaisPassa PaisPassa PaisPassa PaisPassa PaisPassa PaisPassa PaisPassa PaisPassa PaisPassa PaisPassa PaisPassa PaisPassa PaisPassa Pais : OlarguesPassa Pais : OlarguesPassa Pais : OlarguesPassa Pais : OlarguesPassa Pais : OlarguesPassa Pais : OlarguesPassa Pais : Le Pont du Diable       

 

30 avril 2019 : Olargues - Bédarieux

27,0 km, + 50 m, - 50 m

La trace de l'étape sur Google Earth

Le profil de l'étape

Ce matin, la voie verte continue toujours en descente. La journée sera marquée par un arrêt au musée de la cloche et de la sonnaille, sur les bords de la voie verte, dans l'ancienne gare d’Hérépian. Plus tôt dans la journée, nous avions fait un petit écart pour aller dans le centre de Lamalou-Les-Bains. Antoine voulait remplir sa gourde d'eau de source bien fraîche et miraculeuse dans cette station thermale ... ça s'est fini à la fontaine à eau électrique de l'accueil des thermes ! En fait, ce n'est pas de l'eau à boire mais uniquement pour soigner le corps ... mauvaise idée mais il gardera sa gourde précieusement et boira son eau bien fraiche avec délectation. Arrivés à Bédarieux, nous rejoignons notre superbe chambre d'hôte (La Villa d'Arclau),  ancienne maison du 19ième siècle rénovée il y a 3 ans, elle est située dans un parc vallonné de plus de 3000 m2 avec vue sur toute la ville. Antoine profitera de la piscine le lendemain matin ... et nous du petit déjeuner ! et avec le soleil et un peu de châleur... enfin !

Passa Pais : Olargues, pont EiffelPassa PaisPassa PaisPassa Pais : Musée de la cloche et de la sonnaillePassa Pais : Musée de la cloche et de la sonnaillePassa PaisPassa PaisPassa Pais : Villa d'ArclauPassa Pais : Villa d'ArclauPassa Pais : Villa d'Arclau

 

Navigation dans les a vélo : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14